Actualités

 

A partir de septembre 2018, reprise des ateliers philosophiques mensuels pour adultes.
C'est un moment de rencontre et de partage autour de sujets débattus en commun
Sujets choisis à l'avance par les participants - aucun pré-requis

Tél. :04 50 70 38 16

Tarif : 6 Euros à la séance ou abonnement 40 euros
incluant l'adhésion pour 10 réunions annuelles
Lieu :  Espace Grangette - Avenue de la Grangette - THONON - 20 heures


***
       

Lundi 17 septembre 2018 à 20 h00 - Espace Grangette - Atelier
Sujet: " Les mythes, les symboles et la philosophie "

Lundi 8 octobre 2018 à 20 h00 - Espace Grangette - Atelier
Sujet: " Dédale et le Minotaure: le génie, l'invention et le monstrueux "

Lundi 12 novembre 2018 à 20 h00 - Espace Grangette - Atelier
Sujet: " Thésée et Ariane: le courage et/ou l'inconséquence "

Lundi 10 décembre 2018 à 20 h00 - Espace Grangette - Atelier
Sujet: " Dédale et Icare, père et fils: prudence et/ou enthousiasme "
 

 
Atelier philosophique
lundi 10 décembre 2018

Dédale et Icare, père et fils:
Prudence et/ou enthousiasme
Obéissance et/ou liberté




En savoir plus

                   

 

L'objectif, les méthodes employées par la pratique philosophique de l'association française "Diaphilo" sont suggérés par sa dénomination :

Le nom "Diaphilo" est composé du préfixe "dia", qui signifie "à travers" ; il forme la première syllabe du mot "dialogue" ; ainsi que du suffixe "philo" dérivé du mot grec "philia", signifiant "amitié", "partage". "Philo" sert d'abréviation au mot "philosophie", signifiant "amour, recherche de la sagesse" et par extension recherche, réflexion en commun sur des sujets importants pour la condition humaine.

* L'objectif :

L'association " Diaphilo " a pour objectif de favoriser la diffusion d'une nouvelle manière de pratiquer la philosophie accessible à tous, ce qui démystifie les préjugés élitistes souvent accolés à cette discipline. Philosopher, n'est réservé ni à une élite d'intellectuels, ni aux adultes ; bien au contraire. C'est une activité qui peut se pratiquer dès l'enfance à condition d'utiliser des méthodes spécifiques.

L'objectif est d'expérimenter et de diffuser au niveau des enfants comme des adultes ces nouvelles méthodes.
Il est aussi de participer à des recherches visant au prolongement et à l'approfondissement de cette manière de philosopher.

* La méthode :

Elle est active, fondée sur le dialogue, la recherche en commun :

Dialoguer philosophiquement ce n'est pas être dans une attitude d'affrontement, ce n'est pas chercher à triompher de l'autre, ni à user d'arguments pour le tromper ; mais au contraire c'est :

- Apprendre à questionner et à se questionner, la question étant la base de toute recherche
- Apprendre à écouter, à découvrir avec bienveillance ce que l'autre peut nous apporter
- Apprendre à argumenter, à justifier son point de vue afin de le rendre compréhensible et partageable
- Acquérir plus de rigueur et de finesse dans la pensée ; devenir plus lucide et objectif
- S'enrichir de la mise en perspective de son propre point de vue grâce à l'apport de celui des autres

* L'ouverture, le partage :

L'expérience de philosopher en commun rend possible à chacun, enfant ou adulte, à son propre niveau, de devenir un chercheur et de découvrir la joie de penser, avec les autres, et néanmoins pour soi même, à travers le cheminement qui est le sien.

 

Présentation de la formatrice : Jocelyne Jacquet-Decompoix

Vit à Thonon-les-Bains - 74200 Tél: 04 50 70 38 16

Question: Comment en es-tu venue à pratiquer la philosophie avec les enfants ?
- J'ai toujours été passionnée par la pédagogie mais j'ai trouvé que les méthodes utilisées en France, ne privilégiaient pas suffisamment l'oral et particulièrement le dialogue et la communication entre les enfants.


Q : Oui, d'accord, mais pourquoi t'engager dans la philosophie avec les enfants ?
- Eh bien, cela vient en prolongement de mon itinéraire personnel et professionnel.


Q : Tu peux préciser?
- J'ai commencé par passer une maitrise et un Capes de philosophie ; mais j'ai enseigné la psychopédagogie en Ecole Normale pour la formation des instituteurs ce qui m'a conduit à passer un doctorat de 3° cycle en Sciences de l'Education. J'ai ensuite enseigné la philosophie en lycée. Tu vois, la pédagogie et la philosophie ont été intimement liées.


Q : Et cela t'a conduit à la philosophie avec les enfants ?
- J'avais envie d'explorer ce domaine depuis longtemps et je savais que cela se pratiquait au Québec et aux USA. Pour cela il fallait une formation particulière, car, bien sur, cette pratique est très éloignée d'un enseignement magistral. J'ai donc suivi un cours de formation à distance avec Michel Sasseville, de l'université Laval (Québec) ; puis plusieurs stages de perfectionnement sous sa direction, en Europe et aussi j'ai participé à un séminaire avancé à l'Université de Montclair (NJ) aux USA. C'est en effet, par le philosophe américain Matthew Lipman, que cette grande aventure a commencé il y a une quarantaine d'années.


Q : Ces formations t'ont elles apportées ce que tu en attendais ?
- Oui, une méthode à la fois très rigoureuse et ouverte me donnant les clés pour réaliser mon aspiration.


Q : Quel est exactement ton objectif ?
- Il est double ; permettre aux enfants, dans leur classe, en collaboration avec leur enseignant, de s'initier à la pratique philosophique. Mais, aussi, pour les enseignants qui souhaitent s'engager plus profondément dans cette pratique, les former pour qu'ils puissent pratiquer ensuite la philosophie, par eux-mêmes de manière indépendante.


Q : As-tu beaucoup de demandes ?
- Oui, dès que les enseignants ont compris que ce n'est pas un enseignement de philosophie, mais une pratique ouverte comportant de nombreuses dimensions pédagogiques, éducatives et réflexives. C'est une activité transversale qui favorise la socialisation ainsi que l'acquisition de nombreux apprentissages. C'est pourquoi, j'interviens dès la grande section d'école maternelle et à tous les niveaux du primaire, ainsi que dans les classes d'éducation spécialisées comme les Clis (classes d'insertions).

 

 

Présentation de l'animatrice: Catherine Krust-Charles

78, Cours Jean-Jaurès - 38000 Grenoble Mob: 06 77 54 97 98 catherine.krust@orange.fr

Formée à la pratique de la philosophie selon la méthode Lipman par l'université Laval (Québec) et par Jocelyne Jacquet-Decompoix

- Master en Ressources Humaines

- Formation de conteuse avec Michel Hindenoch, Bruno de la Salle, Mimi Barthélémy ; stages sous la responsabilité de Maud Mannoni ; animation d'une rubrique conte pendant 3 ans sur Radio France Isère.

Les activités de conteuse lui permettent de s'appuyer sur le monde du conte et de l'oralité pour animer les ateliers philosophiques.